ABOUT

“esperluette” (ampersand) was created in 2012 by  Japanese fashion designer Asako KAWATE.

Asako, the daughter of a potter, spent the first 15 years of her life in Nagano, the Japanese region where silkworms are raised for making fine Nippon silk. The area, lush with mulberry trees whose leaves feed the silkworms, is one of wild and sublime natural beauty.

Asako, a dreamy little girl, grew up in a world of artistry and traditional craftsmanship. Her uncle ran a traditional weaving and dyeing workshop. Among his companions and colleagues were indigo dyers who grew their own plants, weavers, and textile artists who practiced Yûzen, the art of kimono painting. As far back as Asako can remember, she has lived among people who have dedicated their lives to creative artistry and sought to live in harmony with nature.

When she grew up, Asako travelled abroad and settled in France. She lives in Paris today bridging two worlds, two cultures and two lifestyles that she conciliates on a daily basis.

After working for several years as a model maker for Parisian Haute Couture fashion houses Asako felt it was time to create of her own. While she continues her work as a costume designer for films and operas, Asako now is dedicated to a freer, more poetic, more playful form of creation: making something exceptional and far removed from mass industrial manufacturing.

“esperluette” is first and foremost an artistic approach. Asako designed and created the first POP-UP dress collection, which evolved from the idea of creating an object (a purse in this case) which would transform into a piece of clothing.

Asako organised a fashion show/performance with 4 contemporary dancers around the theme “wild and graceful”. The silkworms (animals) spin their cocoons and then evolve into a splendid and elegant material… while the wild, animal-like dancers are elegantly transformed by the garments that clothe them. A genuine fairy tale!

“esperluette” offers clothing made with care, unique pieces or limited editions made of the finest quality silk from Lyon or Japan. The entire process – sketching, draping, cutting, sewing, hand finishing – is carried out in the Parisian workshop in Asako’s capable hands and in those of her little helpers (whom, as you may have guessed, all have a fairy’s nimble touch…)

&

« esperluette » a été créé à la fin 2012 par une créatrice japonaise, Asako KAWATE .

Asako est la fille d’un potier. Elle est née et a grandi jusqu’à l’âge de 15 ans à Nagano au Japon, dans la dernière région où l’on élevait les vers à soie pour la fabrication de la soie japonaise, région entourée de muriers dont les feuilles servent à l’alimentation des vers à soie, région dont la nature est sauvage et sublime.

Depuis son enfance, petite fille rêveuse, elle a grandi dans le monde de savoir-faire artisanaux et traditionnels. Son oncle a un atelier de teinture naturelle et se consacre au tissage de la soie sur métier à tisser ; parmi ses proches il y a des créateurs de teinture d’indigo qui cultivent leurs champs d’indigo naturel, des tisserands et le peintre sur Kimono Mitsuhiko Ôtomo (Yûzen). Du plus loin que remontent ses souvenirs, elle a vécu avec des gens qui se consacrent aux métiers d’art et qui inscrivent leur mode de vie dans le cycle de la nature.

Et puis elle a voyagé, elle s’est installée en France et vit aujourd’hui entre deux mondes, entre deux cultures, entre deux façons de concevoir la vie qu’elle concilie au quotidien.

Après avoir longtemps travaillé en tant que modéliste dans les maisons de Haute couture et chez les créateurs reconnus, tout en continuant à faire des costumes de film et d’Opéra, elle s’est senti l’envie de créer quelque chose de plus libre, de plus poétique, de plus ludique, quelque chose d’exceptionnel, loin de la fabrication de masse industrielle.

« esperluette », c’est donc tout d’abord une approche artistique : Asako a conçu et réalisé la première collection POP-UP Dress, née de l’idée de créer un objet (ici un sac à main) qui se transforme en vêtement.

Elle a organisé à cette occasion un défilé/spectacle avec 4 danseuses contemporaines sur le thème de « sauvage et grâce » : Les vers à soie (les bêtes) s’y transformaient en cocon, puis évoluaient pour devenir une splendide matière élégante… ainsi les danseuses à l’état sauvage quasi animal, se voyaient-elles métamorphosées grâce à la robe qui les habillait tout autant qu’elle les parait ! Un vrai conte de fées !

« esperluette » propose des robes faites avec soin, pièces uniques ou édition limitée en soie Lyonnaise ou Japonaise de qualité. Tout le processus  — dessin, moulage, patronage, coupe, couture, finition à la main — est réalisé dans son atelier parisien par la créatrice et ses quelques aides qui toutes, on le devine, ont des mains de fée !